';

Le test de paternité et tout ce qu’il faut en retenir : du mode d’emploi à ses avantages

Le but d’un test de paternité est d’établir une relation biologique entre un père et son enfant présumé. Plusieurs raisons peuvent pousser à recourir à cette méthode. Mais la finalité est la même : supprimer un doute sur des manipulations en maternité ou durant une FIV. Ou encore, connaitre ses origines à coup sûr. La méthode scientifique sur laquelle repose la procédure demeure simple.

Tous les détails sur la méthode utilisée : la fiabilité est une priorité

La base du test de paternité est l’extraction et l’analyse ADN. Le procédé scientifique est précis, son but est de faire une comparaison entre deux profils pour voir s’ils ont un lien de parenté. Les laboratoires étudient alors 23 gènes ou marqueurs qui définissent le patrimoine héréditaire des profils. 22 de ces gènes sont véritablement étudiés, le dernier sert à confirmer le sexe de l’individu en question. Pour assurer leur crédibilité et leur sérieux, les laboratoires effectuent une double analyse, cela affine la fiabilité des conclusions. On atteint en effet un taux de précision de 99,9999% quand la filiation est avérée. Ce taux passe à 100% dans les cas où la paternité est infirmée. On comprend mieux dans ces conditions pourquoi un test ADN est considéré comme irréfutable et prouve indéniablement une filiation.

Les solutions proposées par les labos : la simplicité avant tout

Les étapes à franchir pour faire un test de paternité sont simples et rapides. Pour démarrer, il suffit de passer commande d’un kit adn sur le site d’un des laboratoires. Le kit est ensuite généralement livré sous 2 jours avec des instructions à suivre pour une utilisation correcte. Ainsi, tout est expliqué pour faire les prélèvements ADN soi-même. Habituellement, des écouvillons sont fournis pour collecter de la salive. Néanmoins, d’autres méthodes existent pour un prélèvement d’ADN. On peut notamment le faire à partir de coton-tige en se basant sur la cire d’oreille ou bien encore une tache de sang, des mégots de cigarette, un rasoir ou une dent arrachée. Mais quelle que soit la méthode proposée, elle ne provoque aucune douleur et le prélèvement est rapide. Une fois collecté, l’échantillon doit être envoyé au laboratoire dans l’enveloppe prévue à cet effet. L’extraction sera faite dès réception de même que l’analyse et la comparaison de sorte que les conclusions seront données 5 jours plus tard. Les résultats sont envoyés par courrier postal ou électronique selon les préférences du demandeur. Les laboratoires ont mis au point des kits ADN simples d’utilisation pour faire un test de paternité sans sortir de chez soi.